Accord du chien guide



* VALIDATION DU CHIEN


Il est rare que la réponse soit négative, mais parfois, il arrive qu’elle soit reportée par manque d’autonomie de la personne. Il lui sera donc conseillé de faire un stage dans un centre spécialisé afin de prendre des cours avec un instructeur en locomotion.

A la suite de son stage, le déficient visuel sera visité à nouveau afin de réexaminer sa demande. Le rôle des éducateurs dans ce type de situation est complexe. En effet, ils doivent faire en sorte que la personne ne reste pas sur un échec mais malgré tout trouver des solutions pour la satisfaire. La priorité absolue reste l’aboutissement du projet sans mise en danger pour le binôme chien-guide et déficient visuel.

En cas de réponse positive le déficient visuel devra alors attendre qu’un chien soit prêt pour qu’une décision d’attribution nominative soit faite. Dès lors, l’école contactera le demandeur afin de convenir d’une date de stage programmé sur 15 jours (une semaine à l’école et une semaine au domicile de la personne).